Rencontre du Ministre Dassigli avec les militants And de Godomey:Le développement à la base au cœur des échanges

0
350




Le ministre de la Décentralisation et de la gouvernance locale, Barnabé Dassigli, a rencontré vendredi dernier, les militants de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And), de l’arrondissement de Godomey. Initiée par le Conseiller communal, Florent Ezrou, cette rencontre a permis au ministre Dassigli de doper le moral des militants de cette division territoriale.

Ils étaient nombreux. hommes, femmes et jeunes. Ils sont tous des militants de l’And de Godomey. Ils ont fait massivement le déplacement de la salle des fêtes Lucide de Godomey pour répondre à l’appel du conseiller communal, Florent Ezrou. Contents de la présence effective du ministre Dassigli à cette rencontre, les militants par le biais de leur porte parole ont réaffirmé leur engagement à travailler à ses côtés en vue des victoires plus grandes. Des transporteurs et conducteurs aux femmes de Godomey en passant par les jeunes, sages et têtes couronnées, les militants de l’And ont unanimement rassuré le président Barnabé Dassigli de leur accompagnement non seulement pour le compte de leur alliance politique, mais aussi pour la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement (PAG). A sa prise de parole, Florent Ezrou, conseiller communal à Abomey-Calavi a salué le leadership du président Barnabé Dassigli. « Le président Barnabé Dassigli connaît la valeur de ceux qui l’entourent et travaillent avec lui.», a précisé le conseiller communal. Invité à s’adresser à sa base, le président de l’And a saisi l’occasion pour rappeler aux siens, leurs devoirs en tant que citoyens et militants. Dans ses propos, il a indiqué que chaque militant de l’alliance doit aimer le travail et bien exercer son métier, afin de contribuer de sa manière au développement de son pays. « Soutenir un gouvernement ne doit pas seulement être au bout des lèvres, mais dans les faits et gestes.


Restons en union de prière et travaillons inlassablement depuis notre position », a-t-il recommandé. Il a, pour finir, exhorté la jeunesse béninoise en général et celle de l’And en particulier, à découvrir son rôle au sein de la classe politique. « Vous constituez près de 68 % de la population et donc, vous avez votre mot à dire dans la gestion de votre cité et par ricochet, dans le développement de notre pays», a-t-il conclu.

Léonce Adjévi

LAISSER UN COMMENTAIRE