La juridiction d’instruction de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet)  fait droit à  la réquisition  aux fins d’informer  le Procureur spécial, Mario Metonou  contre les inculpés Reckya Madougou et Joël Aivo à qui il est reproché respectivement  des  faits de  « financement du terrorisme » et de  « complot contre la sûreté de l’État et blanchiment » dans le cadre de l’élection présidentielle de 2021. C’est  ce qui convient de retenir  de l’ordonnance de  clôture d’instruction notifiée au parquet et aux inculpés le vendredi 26 novembre  2021. Cela va sans  dire que  la qualification criminelle est retenue au cours de l’instruction préparatoire.  La mise en liberté  ou   la condamnation de ces deux opposants en détention préventive reste ainsi  dans les mains de la  formation  de jugement.  Cette ordonnance  laisse ainsi durer le suspense. Les deux opposants  interpellés le 3 mars 2021 pour la première   et le 15 avril 2021 pour le  second  vont encore attendre pour être fixés sur leurs sorts. Les auditions  des  deux inculpés et   les observations de leurs avocats n’ont pas fait changer d’avis à la commission d’instruction qui a démontré qu’elle demeure convaincue   des faits criminels. Il faut dire que cette décision ne peut qu’étonner les avocats de la défense qui estiment que le dossier est vide.  A l’allure où vont les   choses, les épisodes  prochains sont dans le registre des probabilités.

Bienvenue Agbassagan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here