Plus de quatre mois après leur absence dans les écoles pour raison de Coronavirus, les apprenants du Ci au Cm1 ont été évalués à la reprise des cours. Programmée par le Ministère de l’enseignement maternel et primaire, l’évaluation diagnostique a pour objectif de connaître le niveau des élèves et de savoir sur quelle base les évaluer lors des compositions de fin d’année afin de valider l’année académique 2019-2020. Un tour à l’Ecole primaire publique d’Adogléta à Cotonou, nous a permis d’avoir une idée sur le niveau des enfants après ce test.

Français et mathématique. Ce sont les deux matières dans lesquelles les apprenants ont composé quelques jours après la reprise des cours à l’Ecole primaire publique d’Adogléta à Cotonou à l’instar des apprenants des autres écoles sur toute l’étendue du territoire national. Selon Florent Adanyossi, Directeur du groupe A de ladite Ecole, l’évaluation a permis de jauger le niveau des apprenants après les congés imposés par le Coronavirus. « On ne peut pas démarrer les activités pédagogiques sans savoir les connaissances et le niveau des apprenants. Savoir à quel niveau, ils sont après ce long repos pour pouvoir ajuster les programmes et donner les connaissances nécessaires pour pouvoir valider l’année scolaire », a-t-il expliqué. Si l’évaluation a été faite sur la base de ces deux matières, c’est parce qu’elles sont favorites sur les autres selon les enseignants. Mais les résultats de ce test ne sont pas satisfaisants. C’est ce qu’à déclaré Charlemagne Gbéhou, instituteur au Ce1 à l’Epp Adogléta. « Après l’évaluation, il faut dire que les résultats sont un peu catastrophiques. Les enfants ont passé 4 mois à la maison et dites vous que les grandes vacances durent 3 mois et dans ces 3 mois, il y a au moins 1 mois de cours de vacances. Mais pour cette fois ci, c’est près de cinq mois à la maison sans étude, sans rien. Le constat est vraiment amer », a-t-il affirmé. Selon Chimène Hounkponou, maîtresse de la classe du Cours d’initiation (Ci), le travail à faire pour rehausser le niveau des écoliers semble difficile. Cependant, elle estime que ce n’est pas impossible. « On nous a donné un mois pour rehausser le niveau des élèves. C’est insuffisant mais on va faire de notre mieux. Les notions essentielles qui vont leur permettre de bien acquérir les notions du Cp leur seront enseignées. Il y a un peu d’amélioration. Si je les tiens ainsi, j’estime que d’ici la fin de l’année, cela ira », a-t-elle confié. Les grandes vacances étant prévues pour le 11 septembre prochain, les enfants devront donc faire les compositions de passage une semaine avant, afin de valider l’année scolaire 2019-2020.

 

Source : Radio Océan Fm

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here