L’économie béninoise s’est mieux portée en 2020, malgré la crise du Covid-19. C’est ce qu’indique un rapport de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae). Selon le document rendu public dans la journée d’hier, mardi 4 mai 2021, le Produit intérieur brut (Pib) est estimé 9008,8 milliards FCfa à prix courant et 8705,9 milliards FCfa à prix constant. La croissance économique, quant à elle, est établie à 3,8%. Elle est tirée par les branches « Administration publique et sécurité sociale » (0,9 point), « Education » (+0,6 point) « Agriculture » (+0,4 point), « Bâtiment et Travaux publics » (+0,3 point) et les « Autres services » (+0,3 point), qui sont les plus grands contributeurs à la croissance. Ainsi, globalement, le secteur tertiaire est le principal contributeur à la croissance (+2,3 points). La croissance obtenue est le reflet d’une courbe ascendante induite par les améliorations observées depuis 2016 où la production du coton et les investissements publics se révèlent comme moteurs de la croissance.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here