Home SOCIETE Route des pêches phase 2:Le projet amélioré

Route des pêches phase 2:Le projet amélioré

0
2406

L’aménagement et le bitumage de la Route des pêches et ses bretelles, de la Route de l’esclave et ses bretelles constituent l’un des projets phares du Programme d’actions du gouvernement. Ils participent de la volonté de l’Exécutif de maximiser la contribution de cet ouvrage à l’amélioration de l’offre touristique du Bénin révélé. C’est dans cette optique que le Conseil des ministres  du mercredi 7 octobre 2020 a approuvé les négociations relatives au projet d’aménagement et de bitumage de la Route des Pêches et ses bretelles (phase 2) avec  la Corniche Est de Cotonou. Ainsi, pour  une plus grande synergie dans la mise en œuvre du projet dont le démarrage des travaux  est imminent, il est apparu pertinent, de réaliser à cette même occasion, la Corniche Est de Cotonou et la Route de l’esclave pour en faire des axes à forte valeur ajoutée aux plans touristique et environnemental. Ainsi, la nouvelle configuration globale du projet se présente comme suit : -axe principal : Adounko-Porte du non-retour (23 km) ; bretelle A : Adounko-Cococodji (5 km) aménagée en 2X2 voies ; bretelle B : Route de l’esclave (3,921 km) aménagée en 1X2 voies ; bretelle C : Porte du non-retour-Bouche du Roy (2,38 km) aménagée en 1X2 voies ; Corniche Est de Cotonou (2,205 km) aménagée en 1X2 voies. Cette nouvelle configuration embrasse et impacte plus que le projet dans son tracé originel. Ainsi, nous aurons un projet intégré qui s’incruste bien dans les autres chantiers touristiques de la zone et leur donne plus d’ampleur. Ce projet majeur du Pag, mettra davantage en valeur les localités traversées et leurs offres touristiques. Il sera aussi un coup de pouce au regain d’activités économiques dans la zone. Il est à saluer la maestria du gouvernement dans ces négociations en obtenant la nouvelle configuration sans incidence, sans surcoût pour les caisses nationales. Selon beaucoup d’observateurs,  de plus en plus, la méthode du  gouvernement séduit car les résultats se dressent  et confirment  qu’un travail éloquent se fait en silence. Le gouvernement Talon est en passe de marquer un gros point en relevant le défi de la Route des pêches. Avec la réalisation de la phase 2 de « la Route des pêches » ainsi configurée, le gouvernement améliore incontestablement son score de kilométrage de routes aménagées et bitumées.

 

Wilfrid Noubadan

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here