Depuis que les pluies ont commencé, plusieurs localités sont déjà confrontées aux inondations. C’est le cas de Cotonou. Invité dimanche 27 juin 2021 sur l’émission « 90 minutes pour convaincre », de la Radio nationale, le Directeur général de l’environnement et du climat, Pépin Aïna, a évoqué les mesures prises par le gouvernement pour faire face aux inondations à Cotonou. A l’en croire, il y a par exemple l’aménagement au niveau des exutoires et le Projet d’assainissement pluvial de la ville de Cotonou qui permettront à terme de libérer les bassins. « Nous avons par exemple pour ce qui concerne Cotonou,  l’aménagement que nous avons opéré au niveau des exutoires, c’est-à-dire des lits de nos cours d’eau qui sont occupés, habités par nos populations. Nous avons procédé à un aménagement en demandant aux populations de quitter. Il y a beaucoup d’aménagement qui ont été faits dans ce sens. Plusieurs ont quitté. D’autres n’ont pas encore quitté. Mais par rapport à tout cela, il y a le projet  d’assainissement pluvial de la ville de Cotonou financé par la Banque mondiale, la Boad. Les études sont bouclées et nous allons démarrer. Nous sommes déjà entrés dans la phase de croisière de ce projet qui est piloté par l’Agence du cadre de vie et du développement du territoire (Acvdt) qui nous permettra d’assainir la ville de Cotonou, de libérer les bassins qui sont occupés actuellement, d’avoir un système de drainage conséquent, adapté à l’assainissement urbain que nous sommes en train de mettre en place à partir de l’Asphaltage. Ce projet a déjà démarré. Les études sont déjà finalisées. Nous allons entrer dans la phase de construction des ouvrages. Il va nous permettre de donner plus de visibilité à l’Asphaltage que nous avons mis en place. Il s’agira d’avoir des réseaux, de libérer des bassins et de permettre aux populations de quitter les exutoires », a-t-il expliqué.

L. A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here