(Angelo Ahouandjinou doit faire preuve de discernement)

La 3ème session ordinaire du Conseil communal d’Abomey-Calavi a été l’occasion pour certains conseillers de se plaindre de l’état des ressources financières de la commune. Pour eux, les agents collecteurs seraient à la base des contre-performances enregistrées depuis quelques temps. Ils sont notamment pointés du doigt par les conseillers dénonciateurs qui les soupçonnent de détourner une bonne partie des recettes collectées auprès des administrés.

C’est l’anxiété générale dans le rang des agents collecteurs depuis quelques jours.  A la suite des soupçons de détournements élevés par certains conseillers vis-à-vis des agents collecteurs de la Commune d’Abomey-Calavi, le maire Angelo Evariste Ahouandjinou a aussitôt pris la décision de comprendre les tenants et les aboutissants de cette situation. Aussitôt, le procureur de la république près le tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi a été saisi à l’effet de diligenter une enquête. Suite à cette saisine, l’autorité judiciaire a instruit les éléments du commissariat central d’Abomey-Calavi aux fins d’auditionner les agents dont la gestion est mise en cause.  Il s’agit particulièrement des chefs d’équipes déployés sur les différents sites où s’opèrent des activités afin de collecter des taxes au nom et pour le compte de la commune. Selon plusieurs sources, plutôt que de faire preuve de loyauté et d’intégrité dans l’accomplissement de leurs missions, certains agents auraient monté une véritable machine de fraude et de détournement en complicité avec des contribuables ou usagers. Les recettes devant être collectées au profit de la commune sont minorées de façon désinvolte suivant la tête du client. Certains se permettent même de ne laisser aucune trace de l’opération de recouvrement en empochant l’intégralité des fonds perçus auprès du client.

La prison pour les mis en cause

Des auditions sont en cours depuis jeudi dernier et se poursuivront cette semaine. Les agents collecteurs passent à tour de rôle devant les éléments du commissariat central d’Abomey-Calavi pour être écoutés. Ces auditions sont consignées dans un procès-verbal. Toujours dans le cadre des enquêtes, des inspecteurs de police sont déployés sur les sites pour recueillir les déclarations des usagers. Selon les informations, les nouvelles ne seraient pas trop bonnes pour les agents collecteurs dont certains ne savent pas à quel saint se vouer. Pour le maire Angelo Ahouandjinou, la procédure enclenchée doit aller jusqu’au bout. Cette volonté affichée du patron de l’Exécutif communal se comprend quand on sait que ce dernier a fait de l’assainissement des ressources financières de la commune, l’une de ses priorités.

Eviter des règlements de compte

Décidé à aller jusqu’au bout de la procédure et ayant martelé cette volonté devant ses pairs du Conseil communal, le maire Angelo Ahouandjinou démontre sa bonne foi dans sa volonté de prioriser par-dessus tout, l’intérêt de la commune. Mais il est à craindre que cet élan salutaire de salubrité engagée au niveau des secteurs de recouvrement des fonds au profit de la Commune, ne soit pour certains, une aubaine pour se lancer dans des règlements de compte. En effet, depuis plusieurs années, les agents collecteurs sont considérés comme des employés très prisés dans la commune en raison de leur mission et surtout de leur proximité avec les ressources financières. Du coup, leur déploiement à des postes « stratégiques » tels que les carrières et autres, fait l’objet d’un traitement minutieux. Ces affectations sont faites sur fond de parrainage politique. Dans ces conditions, elles donnent souvent lieux à des grincements de dents de la part de certains conseillers qui se trouvent être laissés en rade. Du coup, ces derniers guettent la moindre occasion pour confondre des « protégés » de leurs collègues afin de pouvoir eux-aussi positionner leurs. La politique étant un jeu d’intérêts et de rapport de force, le maire Angelo Ahouandjinou doit faire preuve de discernement et de sagesse pour se mettre au-dessus de la mêlée dans cette course-poursuite contre les agents collecteurs, une course qui, pour certains, a tout l’air d’un règlement de compte.

Gabin Goubiyi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here