Le chef de file de l’opposition a donné, lundi 03 mai 2021 sur Océan Fm, ses premières impressions à la suite de la désignation de son parti comme première force de l’opposition.

« (…) Dans ce pays, il y a beaucoup de lois qui n’ont jamais été appliquées. Que le président Talon et son gouvernement aillent au bout de leur engagement et de leur réforme, on doit pouvoir les féliciter. Si un gouvernement reconnait son opposition et prend un acte pour l’officialiser, nous ne pouvons que le féliciter pour son courage », s’est réjoui Paul Hounkpè, secrétaire exécutif du parti d’opposition Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) suite à sa désignation par décret en qualité de chef de file de l’opposition. Selon lui, rien n’était gagné d’avance même si le parti FCBE remplissait toutes les conditions exigées (parti de l’opposition à avoir des élus, à avoir déclaré officiellement son appartenance à l’opposition et ayant une existence légale) au regard de la loi sur l’opposition en République du Bénin. « L’autre chose, c’est que l’acte intervient à la suite de l’élection présidentielle où nous avons critiqué ouvertement le pouvoir en place. Nous avons dit ce que nous lui reprochons et malgré cela, sans en faire une histoire, le décret a été pris. Cela mérite reconnaissance ». C’est pour ces motifs que le gouvernement du président Patrice Talon est à saluer, a expliqué Paul Hounkpè, nouveau chef de file de l’opposition béninoise.
Selon la loi n°2019-45 portant statut de l’Opposition en République du Bénin, le chef de file de l’Opposition est le chef du parti de l’Opposition ayant obtenu entre autres le plus grand nombre de suffrages exprimés lors des dernières élections communales. Le chef de file de l’opposition est nommé par décret pris en Conseil des ministres.
M. M.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here