La quiétude de la population de Boukombé est troublée par des actes terroristes et des individus malintentionnés qui braquent de jour comme de nuit. Cette situation sécuritaire préoccupe le natif du milieu, le colonel de l’Armée de terre à la retraite, Pascal Tawès. Cet ex-officier supérieur de l’Armée béninoise sollicite une forte implication des hommes en uniforme à travers des patrouilles et de la population pour mettre en déroute les sans foi ni loi de même que les présumés terroristes.La sécurité de la population de Boukombé et environs est menacée par des hors-la-loi surtout les terroristes (à cause de la position géographique de la Commune avec le parc Pendjari) qui veulent en découdre avec les Forces de défense et de sécurité déployées dans la Commune. Les plaintes sont récurrentes au sein de la population. Reçu sur l’Ortb Parakou, le colonel de l’Armée de terre à la retraite, Pascal Tawès, natif de Boukombé a reconnu la terreur et la psychose vécues par la population à travers des vols crapuleux et des crimes odieux qui n’honorent pas la Commune. L’ex-officier supérieur de l’Armée béninoise dans sa démarche, a échangé avec le commissaire central de la Commune de Boukombé pour réfléchir ensemble et mettre en place un système de renseignements avec la population pour dénoncer les fauteurs de troubles. Il suggère également que les patrouilles mixtes motorisées comme pédestres en tenue civile pour certains de jour comme de nuit se fassent pour une synergie d’actions. A cet effet, une rencontre de partage d’expériences est prévue avec le Haut commandement militaire pour que l’ancien attaché militaire de l’ambassade du Bénin aux Etats-Unis puisse léguer son expertise aux autorités actuelles en charge de la sécurité. Un appel a été lancé à l’endroit de la population qui héberge ces hors-la-loi afin qu’elle sache qu’elle ne rend pas service au gouvernement du président Patrice Talon qui s’échine à offrir la paix et un mieux-être à tous.
Abdourhamane Touré 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here