Accusé à tort d’instaurer une politique de gouvernance qui fait que « l’argent ne circule plus » dans le pays, Patrice Talon a répondu à ses détracteurs. A chacune des étapes de la tournée nationale qu’il a entamée le jeudi 12 novembre 2020, le chef de l’Etat explique pourquoi l’argent ne circule plus. A ce propos, Patrice Talon a reconnu que « l’argent ne circule plus » mais s’est interrogé sur la nature de cet argent qui ne circule plus depuis sa prise de pouvoir. Selon lui, « c’est de l’argent volé. » Le chef de l’Etat a insisté sur le fait que cet argent qui circulait est le résultat des détournements des impôts des Béninois, les plus pauvres d’ailleurs qui malgré tout, s’acquittent de leur devoir vis-à-vis de l’Etat. « Il faut éviter qu’une partie de l’élite s’enrichisse et maintienne à son tour le plus grand nombre dans la mendicité », a fait observer le président de la République. Il avance que les fonctionnaires et les travailleurs de tous les secteurs continuent d’avoir leurs salaires et de gagner des revenus de leurs activités respectives. Le chef de l’Etat a fait savoir que l’argent qui allait dans les poches de quelques individus sert désormais à bâtir le pays, construire les routes, les écoles, les centres de santé… Il sert à rendre l’eau potable disponible un peu partout, leur a-t-il précisé. Dans un langage franc, le président Talon a renseigné les populations avoir tout mis en œuvre pour fermer les vannes de la corruption et de la dilapidation des ressources publiques. « L’argent qui ne circule plus, c’est votre argent et il sert à construire le pays », soutient-il. Le sujet tient tellement à cœur au président Patrice Talon qu’il l’aborde à toutes les étapes de sa tournée. L’objectif, c’est de lever l’équivoque sur le sujet. A ce jour, soutient-il, il n’y a eu aucun abattement sur les salaires des fonctionnaires qui d’ailleurs sont tous payés et à temps. Dès lors, l’argent qui ne circule plus restera dans les caisses de l’Etat et servira à financer l’activité publique.

 

Odi I. Aïtchédji

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here