L’Ambassadrice de la France près du Bénin est en fin de mission. Avant de re-joindre son pays, Véronique Brumeaux a été reçue en audience hier mercredi 2 septembre 2020 par le président de la République, Patrice Talon. La coopération entre les deux pays était au cœur des échanges. Profitant de l’occasion, la pa-tronne de la diplomatie française au Bénin a témoigné son admiration au chef de l’Etat pour la transformation du Bénin depuis avril 2016.

Conformément à la tradition, l’ambassadrice de France en fin de mission au Bé-nin a été reçue en audience par le président de la République, Patrice Talon hier mercredi 2 septembre 2020. Au cours du tête-à-tête entre les deux personnalités, le tour d’horizon de la coopération entre la France et le Bénin durant ces quatre dernières années a été fait. A sa sortie d’audience, Véronique Brumeaux a confié avoir pendant quatre ans, contribué à renforcer les relations de coopération entre la France et le Bénin dans les domaines de l’éducation, de l’environnement et de l’énergie. « Nous avons beaucoup travaillé à densifier notre coopération dans divers domaines du Programme d’actions du gouvernement (Pag) et notamment pour améliorer les conditions de vie des populations pour favoriser et aider l’enseignement secondaire. Quand je parle de l’amélioration des conditions de vie des populations, je pense particulièrement aux projets qui sont menés par l’Agence française de développement (Afd) pour améliorer, aménager la cité la-custre de Ganvié, mais aussi la participation de l’Afd à l’assainissement pluvial de Cotonou. Nous faisons aussi des appuis pour développer non seulement l’agriculture dans diverses régions du Bénin notamment les Collines mais aussi pour diversifier la production agricole et soutenir l’agro-écologie dans le pays. Nous avons parlé aussi de l’énergie avec la construction d’une centrale électrique solaire parce que c’est difficile pour la population de conduire les activités indus-trielles ou même de bénéficier de bons réseaux électriques. Nous avons en outre évoqué la restitution des 26 œuvres du patrimoine béninois qui reviendront pro-chainement au pays. », a-t-elle confié. Les changements intervenus durant ces quatre dernières années au Bénin n’ont pas laissé indifférent la patronne de la di-plomatie française. « Cela m’a fait un très grand plaisir de revenir au Bénin étant donné que j’avais servi comme conseillère culturelle dans ce pays il y a 20 ans et de voir tous les changements intervenus pendant ces quatre dernières années. Avec l’aménagement des rues et des villes, la circulation sera améliorée pour la commercialisation des produits et les déplacements des personnes. Tout cela contribuera à l’amélioration des conditions de vie des populations », a-t-elle dé-claré.

 

Florine Eba-Dovi (Stag)

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here