Les travaux d’ouverture de voies à l’intérieur de la ville de Bohicon ont repris,  le vendredi 21 août 2020, à Agbanouémè. Le maire de Bohicon, Rufino d’Almeida en a fait l’une de ses priorités parce qu’après sa tournée de prise de contact dans les arrondissements, il a noté que la reprise de ces travaux constitue une préoccupation importante pour ses populations. Ainsi, il a cédé à leurs  doléances car pour lui, il a été élu à la tête de la Commune de Bohicon pour satisfaire les besoins vitaux de ses mandants. S’inscrivant dans cette logique, son action vise alors à dégager l’emprise des voies et à rendre fluide la mobilité des usagers. Après le protocole sommaire de lancement, le bulldozer s’est mis au travail. En un laps de temps, il a tout broyé sur son passage sous le regard médusé des riverains. Ceux qui n’ont pas pu dégager leurs biens de l’emprise après les multiples sommations ont tout simplement appris à leurs dépens. Sans ménagement, tout a été nettoyé. Les yeux larmoyants, ils vont s’en ont pris à eux-mêmes. Pour le préfet du département du Zou, Firmin Aimé Kouton, force doit rester à la loi puisqu’on ne peut construire un Etat de droit moderne dans un désordre. Alors, il a invité les populations qui occupent encore les domaines publics à obtempérer afin de ne pas subir les conséquences de leur entêtement. Les travaux vont se poursuivre dans les arrondissements.

 

Zéphirin Toasségnitché (Corresp. Zou-Collines)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here