Les deux dames arrêtées pour tricherie le samedi 12 décembre lors de la composition de l’épreuve de procédure pénale sont ce mardi 22 décembre 2020 devant le procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou. Selon les sources, les mises en causes sont des parents proches aux organisateurs dudit concours, qui sont des cadres du ministère de la justice. Ces personnes citées dans le dossier seront également écoutées. A noter que les deux dames ont déjà bouclé une semaine de garde à vue.

 

Abdourhamane Touré

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here