L’ancien Directeur général de la Société de gestion des marchés autonomes (Sogema), Joseph Tamégnon, et l’ancien ministre Alexandre Hountondji séjournent désormais à la prison civile de Porto-Novo. Après leur présentation au procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) ce vendredi 9 avril, un mandat de dépôt a été décerné contre eux par Mario Mètonou pour des faits d’« actes de terrorisme ». Ces deux personnalités politiques ont été arrêtées dans le cadre des manifestations préélectorales organisées depuis le 6 avril dernier par des opposants pour protester contre la prorogation du mandat du président Patrice Talon de 45 jours du fait de l’alignement des élections en 2026. Après leur arrestation, elles ont été placées en garde-à-vue à la brigade criminelle avec d’autres manifestants. Présentés au procureur spécial de la Criet vendredi 9 avril 2021, Mario Mètonou a décidé de les placer en détention provisoire.

 

Serge Adanlao

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here