Le ministre de la Décentralisation et de la gouvernance locale, Raphaël Akotègnon a effectué, vendredi 18 juin 2021, une visite à la Sogema. Il est allé s’enquérir des difficultés de la société de gestion des marchés autonomes.Le ministre Raphaël Akotègnon a échangé avec le Directeur général de la Sogema, Armand Gansè, avant de visiter les bureaux des agents. Après avoir félicité le ministre pour sa nomination, Armand Gansè a fait part d’une préoccupation. « Nous avons un sérieux problème au niveau du recouvrement. Nous continuons de recouvrer nos créances à partir du système archaïque ; délivrer les valeurs inactives contre les espèces. C’est le compte rendu que ceux-là font que nous constatons. Ce qui fait que nous constatons des cas de malversations de deniers publics qui nous amènent souvent à prendre des mesures drastiques à l’encontre des faussaires », a déclaré le Directeur général de la Sogema. Il plaide pour le changement du mode de recouvrement. « Jusqu’à présent nous continuons d’utiliser les tickets, ce qui n’est plus d’actualité. Alors, c’est une réforme qui va nécessiter beaucoup de moyens financiers. Nous voudrions vous demander de nous aider à aller au recouvrement numérique, ça arrangerait beaucoup de choses à la Sogema », a souhaité le Dg Sogema. Une préoccupation prise en compte par le ministre Akotègnon. « C’est vrai, aujourd’hui c’est indéniable avec le développement des techniques. Nous devons absolument essayer de moderniser le mode de gestion de notre structure. Ça va se faire de manière participative. Il faut que l’initiative vienne de vous-même avant que le gouvernement n’accompagne. Vous venez de poser la préoccupation, on va l’étudier », a promis le ministre de la Décentralisation et de la gouvernance locale.

Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here