Home ACTUALITE Wilfried Léandre Houngbédji sur le bilan du chef de l’Etat:Les Béninois voient...

Wilfried Léandre Houngbédji sur le bilan du chef de l’Etat:Les Béninois voient ce que Patrice Talon leur propose

0
981

Cinq ans à la tête du pays, le président Patrice Talon est, par ses réalisations entré dans l’histoire du Bénin. Pour rappeler au peuple béninois et au monde entier des faits marquant l’avènement du régime du Nouveau départ, Wilfried Léandre Houngbédji, directeur de la Communication à la Présidence de la République était l’invité de l’émission spéciale de la Télévision nationale jeudi 28 janvier 2021.

« Si on veut analyser objectivement, on peut considérer que sur les premiers mois, il y a eu peut être une certaine peur. Mais avec le temps, les Béninois commencent par voir que Patrice Talon n’est pas un homme méchant. Il a des sentiments, de l’émotion. Les Béninois voient que ce qu’il leur propose porte ses fruits. Aujourd’hui, c’est plutôt par adhésion que par peur. Qui aurait imaginé, en toute honnêteté que le Bénin irait sur le marché international pour lever en un seul coup 656 milliards de francs Cfa ?». Ce sont, entre autres, arguments avancés par Wilfried Léandre Houngbédji pour justifier son point de vue sur certains progrès jamais enregistrés par le Bénin ces cinq dernières années. Selon le patron de la communication de la Présidence de la République, la grande majorité des Béninois savent au moins que quelque chose se passe aujourd’hui dans le pays. Au cours de cette émission dont le thème est « Nouvel état d’esprit : l’autre bilan Talon », il a fait savoir que le Bénin n’a jamais levé plus que 100 milliards sur le marché africain. « Cette fois-ci, nous sommes allés sur le marché américain, européen. Si demain, nous allons lever 100.000 milliards ou 200.000 milliards de francs Cfa, c’est parce une dynamique est en cours », a-t-il déclaré. A l’en croire, sans certains aléas comme la fermeture des frontières par le Nigéria et le contexte du Covid-19, le Bénin aurait consolidé un taux de croissance de 6.9% prévu au lieu de 2% réalisé en 2020. « Et aujourd’hui, des gens comme Lionel Zinsou, avec l’honnêteté intellectuelle observent, parce que j’ai noté, il y a quelques mois, qu’il avait déjà trouvé que le Bénin était en travail et que l’économie commence à bouger. Et il salue cette opération-là. Je pense que c’est tout à fait honnête de sa part. C’est juste de dire les choses comme elles sont », a conclu le directeur de la Communication à la Présidence de la République.

Benjamin N. Douté

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here